Comme en cuisine ou en jardinage, la couture se passe mieux lorsqu'on a les bons outils. Découvrez nos conseils pour vous équiper ou compléter votre boîte à outil

mercerie

 Les indispensables :

1-  les ciseaux de coupe

Indispensables. Ils ne doivent servir qu'à couper le tissu, sinon ils vont s'abimer et vous aurez beaucoup de mal à couper correctement vos coupons de tissus. Prenez des lames de 20cm minimum pour couper le tissu sur une bonne longueur à chaque coup de ciseaux. Une lame est pointue, l’autre es arrondie.
Pour couper un tissu, il faut le poser sur une surface plane (une table ou le sol) et tenir les ciseaux de façon que la lame arrondie soit en dessous : ainsi on ne risque pas d’érafler ou d’accrocher la table ou le sol.

2 - le mètre ruban

Indispensable en couture, il sert  à prendre les mesures d’une hauteur, d’une taille, d’un tissu à couper, broder ou coudre. Il est souple, ce qui permet de suivre les courbes des patrons et d'avoir une mesure juste. Il mesure généralement jusqu'à 150cm et peut être un objet décoratif et amusant.

 

3 - l'outil de marquage

Que ce soit pour reproduire un patron ou marquer un repère de couture sur votre tissu, vous aurez très vite des marques à faire sur votre tissu avant de le coudre.

Craie, crayon, roulette, stylo les outils de marquages sont nombreux et le choix peut paraître difficile. La craie a l'inconvenient de casser facilement ou de s'arrondir ce qui empechera un marquage précis. Côté coloris, on trouve le plus souvent du blanc, du bleu et du rose... il peut être judicieux d'avoir plusieurs couleurs pour marquer sur les tissus claires ou foncés. 

fullsizeoutput_1d0f

 

4 - les épingles ou les pinces

Choisissez lez aussi fines que possible pour ne pas abimer vos tissus ou pour passer sous l'aiguille de la machine sans l'endomamger. Il y a deux qualités d’épingle de couturière : « extra-fines » et « super-fines ». Les épingles avec des petites boules multicolors permettront de marquer des repères mais elles sont généralementépaisses.

Les pinces remplacent les épingles si on prévoit de coudre des matières très épaisses comme le cuir ou certains similis, des matières qui marquent comme l'enduit ou tout simplement de grosses épaisseurs.

pinces_prodige_multicoloreg


 

5 - le découd-vite

Votre meilleur ami! C’est une lame en métal en forme de « Y ». Il est généralement fourni avec une machine à coudre mais vous pouvez en trouver des plus ergonomiques, plus longs et plus agréables à utiliser.

Capture_d__cran_2018_03_06___09

6 - le coupe-fil ou les ciseaux à broder

Le coupe-fil est une petite pince qui permet de couper tous les fils qui s'accumulent tout au long de la couture sans risque de couper le tissu. Une paire de ciseaux à petites lames (ciseaux à brodre) pourra avoir la même utilité.

7 - le fil

Nous vous conseillons de le choisir de bonne qualité afin qu'il ne casse pas ou ne peluche pas pendant la couture. Un polycoton ou polyester est parfait car le fil est très fin mais très résistant. La couleur sur la bobine parait toujours plus foncée qu'elle ne le sera vraiment le fil sur le tissu, n'hésitez pas à tirer le fil pour en voir vriament la couleur avant de l'acheter. Pour commencer, choisissez une bobine gris foncé ou bleu marine, une autre écru. ces couleurs sont moins tranchantes que le blanc et le noir et iront avec presque tout vos tissus.

Il existe du fil à bâti : épais, il casse facilement et vous permet d'assembler vos morceaux avant de les coudre.

P1050806

8 - les aiguilles

Certaines apprécient, d'autres détestent, dans tous les cas, il y aura toujours un moment où vous devrez faire une finition à la main.

Choisissez des paquets d'aiguilles présentant un assortiment, vous pourrez ainsi coudre tout type de tissu. 

 

"Les plus" pour aller plus loin :

9 - La règle japonaise

C’est une règle transparente, souple, qui mesure 50 centimètres. Elle présente des graduations au millimètre.

10 - la règle perroquet ou pistolet

Le perroquet ou pistolet est un instrument de dessin permettant de tracer des courbes.
En couture, on s'en sert pour dessiner les arrondis des patrons : emmanchures, encolures, côté de jupe ou pantalon … Il vous sera aussi d'une grande aide quand vous devez ajouter les valeurs de couture, ou pour créer vos patrons d'accessoires.

11 - le cutter rotatif et son tapis

Extrêmement coupant, il permet de couper le tissu avec une grande précision. Il est indispensable de l'utiliser avec un tapis autocicatrisant et une règle. Il existe plusieurs diamètres de roues selon votre projet couture.

12- la jauge

La jauge se révèle pratique pour marquer une petite mesure répétitive, comme par exemple la distance entre les boutons d’une chemise ou pour repérer les marges de coutures avant d’épingler un ourlet.

Cela peut être une règle métallique découpée ou prendre la forme d’une réglette trouée, avec en son centre un curseur mobile, pouvant se décaler pour fixer une longueur précise (1 cm, 1,5 cm, 2,2 cm, etc.).

couturometre_jauge_de_couture_prym

13- le papier à patron

Vous pouvez décalquer vos patrons avec n'importe quel papier transparent, mais le papier à patron allie souplesse et solidité. Il existe des papiers blancs et d'autres quadrillés afin de répondre à toutes vos envies créatives.

14 - le masking tape et la colle repositionnable

Le masking tape est un scotch repositionnable qui vous rendra de nombreux services en couture. La colle repositionnable est très pratique si vous faites des appliqués. Elle maintient le tissu en place et facilite sa couture.

baton_colle_514_clover

15 - Un bon livre de couture

Meme si on trouve beaucoup d'informations sur Internet et même si on suit régulièrement des cours de couture, il est toujours intéressant d'avoir un bon livre technique sous la main qui vous aidera à débloquer une situation :).

Ne l'achetez pas tout de suite,  cousez un peu pour vous rendre compte de vos besoins puis prenez le temps de le feuilleter à la librairie ou dans votre mercerie.

Capture_d__cran_2018_03_06___09